Mali

Géographie


Le Mali, dont la capitale est Bamako, est un pays enclavé d’Afrique de l'Ouest, qui est divisé en 10 régions administratives: Kayes, Koulikoro, Sikasso, Ségou, Mopti, Gao, Tombouctou, Kidal, Ménaka et Taoudénit. Il existent quatre sites inscrits au Patrimoine mondial de l'UNESCO au Mali dont le Pays Dogon (région la plus visitée de toute l'Afrique de l'ouest), Djenné (plus grande ville en terre au monde), Tombouctou (ville mythique situé dans le Sahara au nord) et le Tombeau des Askia (région de Gao). La Tranversée des Boeufs est également inscrite en tant que patrimoine immatériel de l'humanité (cette traversée a lieu chaque fin novembre/début décembre, région de Mopti).

Toute personne visitant le Mali peut s'attendre à être accueillie chaleureusement, à découvrir une cuisine savoureuse et à vivre une aventure enrichissante en acquérant des connaissances importantes sur l'histoire et la diversité culturelle du pays.

Informations générales:

Superficie: 1 241 238 km²

Population:  18,54 millions d’habitants (recensement 2017)

Climat: Il existe trois types de climat

1. Nord: Avec quelques rares oasis, cette région est dominée par le désert avec une température moyenne entre 15 et 20 degrés en janvier, bien que les nuits soient parfois très froides dans les mois d'hiver (les records de froid sont autour du zéro). En été la température peut monter jusqu'à 45 degrés. 

2. Centre (Sahel): La température moyenne de janvier est égale ou supérieure à 20 degrés, alors que les mois les plus chauds de l'année sont avril, mai et juin, quand on dépasse normalement les 40 degrés (mais parfois on peut atteindre 47/48 °C).

3. Sud: Saison des pluies plus intense et un peu plus longue, de sorte qu'on dépasse les 600 mm, et la majeure partie de la pluie tombe entre mai et octobre. Les mois où la température pendant la journée est plus basse sont même ceux de l'été, en raison de la couverture nuageuse et de la pluie, quand la moyenne est autour de 30 à 32 degrés. À Bamako le mois le plus chaud est avril, lorsque les maximales se situent autour de 40 degrés.

Le Relief: Composer par quatre grands ensembles

1. Les plateaux gréseux soudano-sahélien (plateau mandingue, falaises de Bandiagara et mont Hombori), collines et plaines soudano-sahéliennes, delta intérieur du Niger et le massif de l’Adrar des Ifoghas avec ses ergs et ses hauteurs.

2. Le plateau mandingue s’étend du nord du fleuve Niger jusqu’à la frontière avec le Sénégal et culmine à 800 mètres.

3. Le plateau de Koutiala s’étend du sud du cours supérieur du fleuve Niger à la frontière du Burkina Faso. Il culmine au niveau de la falaise de Bandiagara à 791 mètres. À l’est, il est prolongé par plusieurs buttes résiduelles dont le mont Hombori, point culminant du Mali à 1 155 mètres.

4. L’Adrar des Iforas est une extension des massifs cristallins du Sahara central. Il culmine à 890 mètres d’altitude. Le Sahara occupe une partie importante du territoire malien. 


Principaux plans d'eau: Deux grand fleuves traversent le Mali

1. Le Niger parcourt le Mali sur 1 700 km. Le Bani est un de ses affluents. Le Delta central du Niger, entre Tombouctou et Léré est une vaste zone inondée après la saison des pluies. Après la décrue, la région est parsemée de lacs, comme le lac Débo et le lac Figuibine.     

2. Le Sénégal. Parmi ses affluents, on peut citer le Bafing, le Baoulé (rivière) et la Falémé. 

Frontières: l'Algérie et la Mauritanie (nord), Niger (est), Burkina et la Côte d'Ivoire (sud), Guinée (sud-ouest), Sénégal (ouest)